Book Your Event Today

Please fill the form below and we will contact you shortly

Notre patrimoine

dChVvilm

Notre patrimoine

Notre patrimoine

Notre histoire autochtone bien à nous

img historical01

Preuve historique

La preuve historique se rapporte à toute preuve selon laquelle un ancêtre a reçu une concession de terre ou un certificat de Métis en vertu de l’Acte du Manitoba ou de l’Acte des terres fédérales, ou selon laquelle une personne a été reconnue à titre de Métis dans d’autres documents du gouvernement, de l’Église ou de la communauté.

Ces dix dernières années, la population métisse a presque doublé, ce qui en fait l’une des populations qui croît le plus rapidement au Canada. En 2011, sa population était estimée à 451 795 personnes, dont un très grand pourcentage se trouve en Alberta. En ce moment, l’Alberta compte plus de 96 865 Métis, soit la plus grande proportion de Métis d’entre tous les territoires et provinces, représentant ainsi plus de 21,4 % de tous les Métis du pays. Bien que les Métis vivent et travaillent dans presque toutes les localités de l’Alberta, leur plus grande représentation se trouve à Edmonton, où l’on estime que 31 780 Métis (33 pour cent) y vivent, suivie de Calgary avec 17 040 Métis (18 pour cent). À eux seuls, ils constituent environ 55 pour cent de toute la population autochtone de la province. L’Alberta est la seule province canadienne où les Métis ont un territoire propre à eux, reconnu en vertu d’une loi provinciale. Il y a huit colonies métisses en Alberta.

Ces 15 dernières années, de nouvelles attentes ont été créées pour la Métis Nation of Alberta (MNA) à l’issue de la conclusion de l’accord-cadre entre la MNA et le gouvernement de l’Alberta, du processus découlant de l’accord tripartite entre le gouvernement fédéral, le gouvernement provincial et la MNA, et de la politique-cadre pour les Autochtones élaborée par le gouvernement de l’Alberta.

Ces 15 dernières années, de nouvelles attentes ont été créées pour la Métis Nation of Alberta (MNA) à l’issue de la conclusion de l’accord-cadre entre la MNA et le gouvernement de l’Alberta, du processus découlant de l’accord tripartite entre le gouvernement fédéral, le gouvernement provincial et la MNA, et de la politique-cadre pour les Autochtones élaborée par le gouvernement de l’Alberta.

L’Alberta est la seule province canadienne où les Métis ont un territoire propre à eux, reconnu en vertu d’une loi provinciale. Il y a huit colonies métisses en Alberta.

En ce moment, l’Alberta compte plus de 96 865 Métis, soit la plus grande proportion de Métis d’entre tous les territoires et provinces, représentant ainsi plus de 21,4 % de tous les Métis du pays. Bien que les Métis vivent et travaillent dans presque toutes les localités de l’Alberta, leur plus grande représentation se trouve à Edmonton, où l’on estime que 31 780 Métis (33 pour cent) y vivent, suivie de Calgary avec 17 040 Métis (18 pour cent). À eux seuls, ils constituent environ 55 pour cent de toute la population autochtone de la province.

Ces dix dernières années, la population métisse a presque doublé, ce qui en fait l’une des populations qui croît le plus rapidement au Canada. En 2011, sa population était estimée à 451 795 personnes, dont un très grand pourcentage se trouve en Alberta.

Oui. Il existe de riches preuves. Il y a des preuves selon lesquelles nos ancêtres ont reçu des concessions de terres ou des certificats de Métis en vertu de l’Acte du Manitoba ou de l’Acte des terres fédérales. Ces concessions et certificats ont permis de les reconnaître comme Métis officiellement. Divers documents du gouvernement, de l’Église et de la communauté servent également de preuves historiques.

Le peuple métis a une culture et un statut de nation distincts.

La nation métisse historique fait référence aux Autochtones jadis connus sous le nom de Métis ou de Sang-Mêlé, qui résidaient sur les terres de la nation métisse historique.

Les Métis sont des personnes qui s’auto-identifient comme Métis, qui sont distinctes des Autochtones, qui ont une ascendance historique avec la nation métisse et qui sont acceptées par la nation métisse.